C’est pourquoi il est si important de bien le choisir et surtout en fonction des autres ingrédients de votre risotto ! Le vin aide à créer un bouillon qui imprègne lentement le riz. Le rôle du vin est donc avant tout de parfumer votre plat, comme un véritable ingrédient à part entière.

Quel est le meilleur riz pour le risotto ?

Quel est le meilleur riz pour le risotto ?

Le riz arborio est fortement recommandé pour préparer une recette de risotto, mais pourquoi ? Les types de riz sont principalement classés en fonction de la longueur du grain. A voir aussi : Comment faire une omelette au microonde.

Comment remplacer le riz arborio ? « Choisissez un riz rond spécial pour le risotto italien, le plus courant et le plus connu étant l’arborio. Vous pouvez choisir d’autres variétés comme le carnaroli ou le nano vianole ou le vénéré riz noir… Ces riz résistent à la cuisson et n’essayez pas avec un basmati… »

Quel risotto choisir ? Origine et découverte du riz à risotto Le riz Carnaroli est considéré comme le meilleur, pour ses grains fermes mais sensibles aux arômes. Le riz Vialone se distingue par ses grains plus petits, qui ne gonflent pas à la cuisson.

A lire sur le même sujet

Comment préparer du risotto en vidéo

Ceci pourrait vous intéresser

Comment épaissir un risotto ?

Comment épaissir un risotto ?

Même si le risotto peut sembler très liquide au début, une fois sorti du bol, il absorbera plus de liquide et deviendra parfaitement crémeux après avoir ajouté de la crème, du beurre ou du fromage. Ceci pourrait vous intéresser : Comment faire bouillir des blancs de poulet. Vous pouvez augmenter la quantité de riz jusqu’à 400 g, dans ce cas la quantité de bouillon et de vin doit être ajustée.

Pourquoi mon risotto ne cuit-il pas ? Le bouillon doit être ajouté petit à petit et doit toujours être bouillant, pas seulement chaud. Le risotto doit être remué régulièrement pour que les grains de riz ne collent pas entre eux. Un bon risotto doit être al dente tout en étant crémeux, c’est la cuisson parfaite.

Comment rattraper un riz au lait pas assez cuit ? Autre solution : dissoudre un peu de fécule de maïs dans du lait froid, puis ajouter ce mélange à votre préparation, toujours à feu doux. Le riz au lait gagnera en consistance. Toujours pas convaincu ? Ajouter un jaune d’oeuf, mais cette fois après cuisson et hors du feu.